L'église protestante évangélique a fait le choix, depuis de nombreuses années, d'être membre de l'une des familles d'églises évangéliques françaises appelée les Communautés et Assemblées Evangéliques de France.

En effet, l'orientation de notre église s'inscrit dans la perspective des Assemblées de Frères (en particulier par un accent mis sur la collégialité et une certaine autonomie de l'église locale).coire en l'eglise

  

 

 
 
 
 
    

 

 

LES CAEF EN QUELQUES MOTS

PASSE

Le mouvement des Assemblées de frères débuta au début du XIXe en Suisse par le Réveil à Genève et les premières églises "indépendantes" des structures protestantes officielles. Ces dernières niaient de plus en plus l'autorité et l'inspiration de la Bible. Vers 1825, le mouvement "Frères" d'Angleterre a connu un rapide essor. Il a été réjoint par des personnes comme John N. Darby, Georges Muller. Puis deux courants se sont formés, l'un plus étroits (avec les églises dites darbystes) et un plus ouvert (frères larges). Ce mouvement a déployé un zèle missionnaire remarquable pour atteindre progressivement les cinq continents. Vers la fin du XIXe, des communautés se sont crées en France par l'appui de missionnaires anglais ou suisses. Une étude statistique faite assez récente évaluait à près de 2 millions les membres des Assemblées de Frères (larges) dans le monde sur les 200 à 300 millions d'évangéliques.

PRESENT

Actuellement environ 105 églises CAEF sont implantées en France dont plus de 80 sont regroupées dans l'Union appelée "Entente Evangélique des CAEF". Une certaine solidarité entre ces églises se manifestent par :

  • un congrès national annuel,
  • différentes associations comme :

L'entente Evangélique qui gère principalement les soutiens des serviteurs plein-temps,

L'entraide Evangélique qui, entre autres, gère les calendriers Vivre Aujourd'hui, la revue Servir en L'attendant, des prêts financiers concernant les locaux,

Une association de soutiens missionnaires (ASMAF)...

  • Une commission de service et référence (CSR) crée en 1978 pour représenter nos assemblées auprès des autres unions d'églises ou des autorités, pour stimuler et soutenir nos différentes assemblées, essayer de coordonner l'ensemble et superviser le travail d'autres commission comme la commission des bourses, la commission des ministères, la commission d'évangélisation et d'implantation d'églises, la commission théologique, le comité de rédaction de la revue Servir en L'attendant...

Les membres de la commission de service et de référence sont, en 2007 : Pierre BARITEAU, Jean-Pierre BORY, Geoff CAWSTON, Colin CROW, Brad DICKSON, Reynald KOZYCKI, François-Jean MARTIN, Marcel REUTENAUER  (et deux observateurs : David Sutherland et Alain Lombet).

Pour davantage d' informations voir www.caef.net

  • L'appartenance à la FEF

Le protestantisme évangélique

Pour schématiser les regroupements dans le protestantisme évangélique, on distingue approximativement trois tendances :

* un courant qui se rapproche davantage de la Fédération Protestante de France en collaboration étroite avec les églises Réformées, Luthériennes. Ce courant se doit de partager des positions éthiques et théologiques très "pluralistes" et se veut donc ouvert à des pratiques oecuméniques avec les églises Orthodoxes et Catholiques...

* un courant d'églises "charismatiques ou pentecôtisantes" affiliées, soit aux Assemblées de Dieu, soit à la Confédération des Eglises pentecôtisantes, soit indépendantes.

* un courant d'églises évangéliques plus classiques (comme certaines églises Baptistes, Frères, Indépendantes...) regroupées en partie dans la Fédération Evangélique de France (FEF).

But de la FEF 

Créer en 1969, la FEF fédère actuellement environ 330 associations représentant quelques 400 lieux de culte en France.

Elle a pour objet :

* de proclamer Jésus-Christ et l'autorité de la Bible dans un monde en perte de repères,

* de développer les relations fraternelles entre ses adhérents et d'autres chrétiens évangéliques, en les rapprochant sur le seul fondement biblique en vue d'un témoignage commun,

* de promouvoir dans tous les domaines la représentation, l'expression et la défense du message et des libertés évangéliques,

* d'aider sur leur demande, les églises ou oeuvres en difficulté (problèmes spirituels, doctrinaux, relationnels, juridiques, etc.).

Ses moyens

Ce sont, entre autres :

* l'organisation de colloques, conférences,

* la publication de brochures, de l'Annuaire Evangélique, du bulletin d'information Info-Fef,

* le travail de plusieurs commissions (Ethique, Théologique, Juridique, Missionnaire, Candidatures, Info-FEF, Implantation d'Eglises Nouvelles, Finances, Enfance et Jeunesse, Centres de Vacances...)